Pacte de jeunes

Pacte de jeunes

Pacte de jeunes

Le projet pacte de jeunes permettra au Forum de la Modernité et de la Démocratie, qui est une association enregistrée depuis Novembre 2016 de continuer sa lutte pour un Maroc où les différences de classes se réduiront, où l’autoritarisme et l’oppression disparaîtront, où l’extrémisme et l’exclusion n’aient plus place. Pour concrétiser ce rêve nous luttons à deux niveaux : –  L’un sociétal, du FMD au peuple en formant, conscientisant et partageant les valeurs de l’ouverture et de démocratie au sein de la société par le biais de workshops, conférences et tables rondes organisées dans les villes où le FMD existe (Fez, Casablanca, Rabat, Nador, Bni mellal, Settat, Tanger, Mohammedia). – L’autre institutionnel, du FMD aux partis politiques, syndicats, ministères et toute institution nationale en poussant ces derniers à adopter nos revendications et à défendre et représenter la voix des opprimés au sein des institutions de l’Etat.

2018: Deux cycles Lecture dans la loi organique relative à la mise en oeuvre du caractère Amazigh – Hirak du Rif et rôle des institutions de l’Etat et des partis politiques.

2019: Deux cycles Transition démocratique au Maroc, les raisons du report – Code de la famille, le bilan après 15 ans de la réforme

2020: Deux cycles La place des liberté individualles dans le code pénal marocain – La liberté de conscience au Maroc, entre la société, la religion, la culture et la politique.

Chaque cycle se compose de cinq événements : 

1-Workshop : Formation fermée encadrée par une personne fine connaisseuse du sujet choisi. Ce workshop a pour but de former et sensibiliser une trentaine de jeunes sur la thématique choisie généralement sur les causes que le FMD juge prioritaire.

2-Conférence : Evènement ouvert à tous les citoyens et aux médias, connaissant la participation de politiciens, académiciens et activistes. Le but de la conférence est de lancer un débat national sur la thématique et elle vient juste après le workshop.

3-Table ronde fermée : Seules les associations, mouvements et particuliers travaillant sur le sujet ciblé sont conviés. Cette activité a pour but de proposer des alternatives aux politiques suivies par l’Etat et aux lois promulguées pour régir ou organiser la problématique définie. Ces alternatives doivent représenter l’opinion de la société civile et non pas seulement du FMD, d’où l’idée de la table ronde. Les associations et mouvements avec qui le FMD travaille en collaboration depuis sa création sont : – Tilila (UECSE), Forum des Jeunes Journalistes Marocains, Institut Prometheus, Chantiers de la Citoyenneté, Initiative entrée par bouquin, Association Marocaine des Enseignants de Philosophie, Observatoire Marocain des Droits de l’Homme, Union Féministe Libre, Voix de la Femme Amazigh, Association Marocaine des Droits de l’Homme.

4-Tournée de PlaidoyerAprès chaque cycle, un rapport basé sur les conclusions des activités citées ci-dessus autour de la thématique est rédigé et présenté aux différentes composantes de la société civile, aux médias, aux partis politiques, aux groupes parlementaires, au gouvernement ainsi qu’au cabinet royal afin de les inviter à les adopter et à les défendre à partir de leurs positions. Le rapport et les alternatives proposés doivent prendre en considération les valeurs démocratiques, progressistes et modernistes que nous défendons.

5-Débat-café A la fin de chaque cycle le FMD s’engage à organise un débat-café où tous les jeunes sont invités à y participer, l’objectif est de discuter ouvertement la thématique abordée pendant tout le cycle et les conclusions du FMD avec les jeunes de tout bord dans un café qui sera loué pendant quelques heures. Ce débat-café sera filmé et mis en ligne sur Facebook et Youtube.

Share: